Ses autres oeuvres

Les Autres Oeuvres d ‘Aï Yazawa

Jugonen me

Autre nom: 15 nenme
Premiers pas au Japon: 1986, dans le magasine Ribon
Parution Japonaise: 1 tome
Editeur Japonais: Shueisha
Parution Française: -
Editeur Français: -
Présentation: Ce manga est un recueil de 4 nouvelles d’Ai Yazawa “Jugonen me”, “Ano natsu”, “Garasu no Hoseki” et “Yuki no hi kara Hajimaru”, toutes ayant pour thème l’amour.

Love Letter

Autre nom: Rabureta
Premiers pas au Japon: 1987, dans le magasine Ribon
Parution Japonaise: 1 tome
Editeur Japonais: Shueisha
Parution Française: -
Editeur Français: -
Présentation: Love Letter nous conte l’histoire d’amour d’Hitomi, collegienne, et de son professeur.

Kaze ni Nare!

Autre nom: Become the Wind!
Premiers pas au Japon: 1988, dans le magasine Ribon
Parution Japonaise: 1 tome
Editeur Japonais: Shueisha
Parution Française: -
Editeur Français: -
Présentation: Yuki Sakai est une collégienne de 13 ans apparemment peu douée en sport. Un jour, elle remplace sa meilleure amie Mayumi dans une course à pieds, cette dernière s’étant blessée. Une maladresse faite par Yuki lors de la course fera perdre son équipe, néanmoins, un garçon de deuxième année l’ayant regardé courrir lui propose d’entrer dans le club de course, où elle se révélera plutôt bonne …

Escape

Autre nom: Esukeipu
Premiers pas au Japon: 1988, dans le magasine Ribon
Parution Japonaise: 1 tome
Editeur Japonais: Shueisha
Parution Française: -
Editeur Français: -
Présentation: Escape nous raconte l’histoire de Kaoru Satô, une jeune collégienne timide et solitaire victime d’ijime (maltraitance, moquerie ..) par des troisièmes années. Elle est amoureuse de son professeur et atteint le fond du gouffre quand elle apprend le mariage de ce dernier .. Peu à peu elle va pourtant se rendre compte que tout n’est pas noir et qu’il existe aussi des personnes qui valent la peine de rester en vie.

Ballade made soba ni ite!

Autre nom: Côte à côte pendant cette promenade
Premiers pas au Japon: 1989, dans le magasine Ribon
Parution Japonaise: 2 tomes
Editeur Japonais: Shueisha
Parution Française: -
Editeur Français: -
Présentation: Ballade made soba ni ite est un recueil de 2 nouvelles traitant du thème de l’amour. La première “Ballade made soba ni ite!” nous raconte l’amour qu’une jeune fille éprouve pour une star, la seconde “Futari no seaside Parc” nous rapporte la rencontre de deux jeunes gens dans un parc.

Marine blue no kaze ni dakarete

Autre nom: Enlacé par ce vent bleu marine
Premiers pas au Japon: 1990, dans le magasine Ribon
Parution Japonaise: 4 tomes
Editeur Japonais: Shueisha
Parution Française: -
Editeur Français: -
Présentation: Haruka Tachibana travaille dans un café au bord de la mer. Un jour, elle retrouvTooru Arikawa , parti plusieurs années auparavant en Amérique avec son père, et qu’elle aimait. Mais Ippei, le fils du magasin où elle travaille, l’aime elle, et son cœur se retrouve partagé entre ces deux garçons. [texte trouvé sur wikipédia]
Ce manga de Yazawa a été réédité en 2002 avec une couverture plus joulie =D (j’ai pas de photo.)

Usubeni no Arashi

Autre nom: -
Premiers pas au Japon: 1992, dans le magasine Ribon
Parution Japonaise: 1 tome
Editeur Japonais: Shueisha
Parution Française: -
Editeur Français: -
Présentation: Usubeni no Arashi est un recueil de trois nouvelles d’Ai Yazawa : “Usubeni no Arashi”, “Sora wo oagu hana” et “Saigo no kataomoi”.

Tenshi Nanka Janai

Autre nom: Ten Nai / Je ne suis pas un ange
Premiers pas au Japon: 1992, dans le magasine Ribon
Parution Japonaise: 4 tomes
Editeur Japonais: Shueisha
Parution Française: 4 tomes
Editeur Français: Delcourt
Présentation: Midori Saejima, jeune fille très dynamique, est étudiante à l’école Hijiri Gakuen. A la rentrée, elle apprend que ses camarades de classe l’on inscrite d’office à l’élection du comité des élèves … et surprise, celui dont elle est amoureuse : Akira Sudo, se présente également. Alors que ce dernier se verra attribué le rôle de Président, Midori se verra être élue Vice-présidente … Quoi de mieux pour en apprendre plus sur l’élu de son coeur ?
L’histoire se déroule sur 2 ans et demi et nous conte les mésaventures de Midori et de ses amis au lycée, entre amour et amitié ..Yazawa a su rendre son histoire prenante grâce à des personnages tous très attachants, et ce qu’ils soient personnages de premier ou de second plan.

Gokinjo Monogatari

Autre nom: Gokinjo, une vie de quartier
Premiers pas au Japon: 1995, dans le magasine Ribon
Parution Japonaise: 7 tomes
Editeur Japonais: Shueisha
Parution Française: 7 tomes
Editeur Français: Delcourt
Présentation: Mikako Koda est une jeune et énergique lycéenne, au look un tantinet excentrique qui aspire à devenir styliste. Elle et son ami d’enfance Tsutomu Yamaguchi (qui lui aspire à devenir photographe) sont en première année à l’école d’art Yazawa Geijutsu Gakuin (Yazagaku). Un jour, ce dernier se met à sortir avec une fille … et ce n’est pas au goût de Mikako qui remet alors en question ses sentiments pour son ami.
Entre histoire d’amour et d’amitié, ce manga de Yazawa est plein de dynamisme et nous présente des personnages hauts en couleurs
et tous très attachants !

Kagen no Tsuki

Autre nom: Last Quarter
Premiers pas au Japon: 1998, dans le magasine Ribon
Parution Japonaise: 3 tomes
Editeur Japonais: Shueisha
Parution Française: 3 tomes
Editeur Français: Delcourt
Présentation: Mizuki, lycéenne de 17 ans, ne mène pas une vie facile. Alors que son petit ami l’a trompé avec sa meilleure amie, la jeune fille rencontre Adam : un musicien anglais, est en tombe amoureuse. Alors qu’elle s’apprête à le rejoindre pour s’enfuir avec lui, Mizuki est renversée par une voiture et hospitalisée. Dans le même temps, Hotaru, jeune écolière de primaire, est également renversée alors qu’elle était partie à la recherche de son chat. Les deux jeunes filles vont alors se rencontrer en rêve …
Plus tard, Hotaru est totalement remise mais Mizuki reste dans un profond coma. Bien sûr, Hotaru l’ignore : c’est donc avec une grande surprise qu’un jour, attirée par le son d’un piano, elle découvre la fille de son rêve, Mizuki, enfermée dans une vaste maison qui semble abandonnée. Hotaru, avec l’aide de ses camarades de classe, fera alors tout son possible pour aider Mizuki à sortir de cette prison.
Avec Last Quarter Ai Yazawa nous présente ici une œuvre beaucoup plus sombre que ce à quoi elle nous avait habitué : les personnages sont tous torturés, et la mélancolie et la tristesse prime ici .. Encore une fois elle a su créer des personnages très attachants et profonds. Kagen no Tsuki a fait l’objet, tout comme Nana, d’une adaptation au cinéma : on y retrouve notamment des artistes comme Hyde et Hiroki Narimiya (qui interprête Nobuo dans Nana, the movie).

Paradise Kiss

Autre nom: Parakiss
Premiers pas au Japon: 2000, dans le magasine Zipper
Parution Japonaise: 5 tomes
Editeur Japonais: Shodensha
Parution Française: 5 tomes
Editeur Français: Kana
Présentation: Yukari Hayasaka est une lycéenne à la vie assez banale, étudiant beaucoup pour ses examens d’entrée à l’université, elle est poussée par son exigeante mère qui désire plus que tout voir sa fille réussir. Yukari est donc sous pression, et comme elle n’est pas particulièrement douée pour les études, est victime d’un manque cruel de confiance en elle même. Elle est néanmoins très jolie, et se fera un jour abordée par un groupe de jeunes assez atypiques qui lui proposera de devenir leur mannequin. En effet, ces jeunes sont en dernière année dans l’école d’art Yazawa (la même école que dans Gokinjo, on retrouve d’ailleurs certains persos du manga dans Parakiss), et ont besoin d’un mannequin qui portera leur création lors du défilé de fin d’année. D’abord réticente, Yukari finira par se laisser séduire et les portes de l’école Yazawa lui seront ouvertes … elle y découvrira un autre mode de vie, plus libérale, lui permettant de s’échapper de sa contraignante vie passée.
Je sais, je me répète, mais Yazawa a un don pour les persos hauts en couleurs et attachants xD Dans Parakiss c’est encore plus flagrant : tous ayant un style et une personnalité original. Au niveau du style, on voit que Yazawa s’en donne à cœur joie, le manga étant esthétiquement superbe tant par les costumes, que par les dessins des personnages en eux-mêmes. L’histoire nous éclaire également sur les relations amoureuses et la difficulté de percer dans un monde où il faut forcement être doué dans les études.


© 2007-2017 DEAR NANA.NET All Rights Reserved